Accueil > Debout - la responsabilité du graphiste

DG5
Design graphique 5
Campagne globale


Debout - la responsabilité du graphiste

La responsabiité du graphiste
Dans Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand fait vivre un personnage droit, intègre, avec des valeurs fortes et honorables qu’il n’abandonnera jamais, qu’importe l’excuse. J’ai toujours brûlé avec ardeur à la vision de ces êtres qui répandent le désir de la grandeur. Ces êtres qui taisent leur détresse, faisant briller les autres avec plaisir, aimant sans calcul ni intérêt. Ces êtres se souciant seulement de la noblesse de leurs sentiments sans s’inquiéter des honneurs. Ces êtres qui bien qu’illustres désirent rester inconnus. Ces êtres qui m’ont inspiré et auprès de qui je retrouve force et compagnie quand le besoin s’en fait sentir. Ces êtres qui m’ont rendu riche. Je souhaite que ma vie soit imprégnée de ces élégances morales jusque dans ma profession. J’ai choisi d’être un communiquant visuel. Beaucoup d’autres ont fait ce même choix ; cependant, selon moi, très peu, trop peu, se sentent responsables de leurs créations.
C’est le thème de ce mémoire. Quelle est la responsabilité du graphiste, aujourd’hui, dans notre société ?